Jump to content

Poils de moustache : ajuster à la lèvre supérieure ou bien laisser pousser ?


Bernard
 Share

Recommended Posts

Comme de très nombreux barbus (ou simples moustachus), j'ai toujours taillé ma moustache de telle sorte que les poils s'arrêtent au ras de la lèvre supérieure. C'est aussi, en général, la même demande que je fais lorsque je vais chez le barbier...

 

 

Ces dernières semaines, pour voir, j'ai laissé pousser : les poils débordent de quelques mm sur la lèvre supérieure. C'est, parfois, un peu gênant mais je découvre de nouvelles sensations. Ma moustache gagne aussi en épaisseur mais surtout je commence à pouvoir lui donner une orientation sur les côtés et je sens que je pourrai, peut-être ?, bientôt l'empêcher de tomber sur la lèvre pour partir sur les côtés.

 

 

Du coup, cet aspect nouveau me désoriente... je dois aller bientôt chez le barbier mais je ne sais pas si je vais demander à laisser pousser (pour quel résultat ?) ou si je fais délimiter comme d'habitude (?).

 

 

Des points de vue sur ce sujet ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bernard, depuis juin, mon barbier m'a conseillé de laisser pousser la moustache, quand on à la chance d'avoir une certaine densité à ce niveau, faut en profiter, ce sont ses mots.

 

 

Et bien après trois mois, la moustache se met naturellement sur les côtés, j'utilise moins de wax, elle tient presque toute seule, je n'arrive pas à faire une photo assez proche pour vous montrer la forme qu'elle prend, j'arrive même à arrondir les extrémités. 

 

 

La seule gêne c'est la sortie de la douche, elle touche la lèvre du bas. :)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 

j'arrive même à arrondir les extrémités.

 

 

Je vois bien que tu arrondis les extrémités et ça te va vraiment très bien, très "distingué" et en adéquation avec le soin parfait de ta barbe. Je pense que tu dois volontairement favoriser cette forme que tu apprécies certainement et qui revient dans ton avatar : sûrement pas un hasard   ;)

 

 

Effectivement, la mienne commence à partir naturellement aussi de chaque côté et, du coup, aux extrémités et avec la longueur les poils commencent aussi à s'arrondir et se désolidariser du bouc... (ils commencent à dépasser) mais ça n'est pas, non plus, ce que je cherche dans mon cas.  o.O

 

 

Si je laisse pousser, c'est plutôt davantage pour que la moustache se "fonde" bien avec le bouc (c-à-d en poussant vers le bas) pour faire un tout "unifié". Certains appellent ça une barbe "ronde" (autour de la bouche).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces compliments, faut trouver un forum de moustachus maintenant.

 

 

Et il va te falloir une cire pour guider tout ça vers le bas...j'ai bien un petit truc à la mandarine à te conseiller :)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

 

Bonjour Messieurs !

 

 

J'me pose la même question, pour le futur de ma moustache

 

 

Et je pense essayer de laisser pousser, par curiosité

 

 

Achète une bonne cire et un moment donner pendant la pousse, elle sera indomptable, la cire ne peut rien faire.

Link to comment
Share on other sites

Intéressant ce sujet sur la moustache, je laissais pousser ma moustache depuis plusieurs mois et la semaine dernière je l'ai faite couper, ça commençait à être franchement gênant dans la vie de tous les jours et pas envie de mettre de la cire.

 

 

J'en étais arrivé à ne plus pouvoir boire dans un récipient plus grand qu'un verre, les glaces en cornet impossible à manger...

 

 

Pour info, ma moustache descendait à environ 2 cm sous ma lèvre inférieure.

 

 

Bernard, je t'encourage sincèrement à essayer, c'est une sensation sympa si tu arrives à la supporter et si tu arrives à vivre avec.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 

Intéressant ce sujet sur la moustache, je laissais pousser ma moustache depuis plusieurs mois et la semaine dernière je l'ai faite couper, ça commençait à être franchement gênant dans la vie de tous les jours et pas envie de mettre de la cire.

 

 

J'en étais arrivé à ne plus pouvoir boire dans un récipient plus grand qu'un verre, les glaces en cornet impossible à manger...

 

 

Pour info, ma moustache descendait à environ 2 cm sous ma lèvre inférieure.

 

 

Bernard, je t'encourage sincèrement à essayer, c'est une sensation sympa si tu arrives à la supporter et si tu arrives à vivre avec.

 

 

Exact. J'ai essayé plusieurs fois et j'ai eu à chaque fois les mm problèmes. Tu bois, tu manges, tu fumes et mm pour d'autres choses bien meilleurs ça gêne.

 

 

Ap il faut essayer Bernard, pe que tu aimeras cette sensation ou pe pas. Y a que toi qui peut savoir.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Merci, les gars, pour vos différents retours. C'est bien intéressant de recevoir le point de vue de chacun et se faire une idée...

 

 

Oui, j'ai bien envie de chercher un peu la limite et voir jusqu'où ça vaut le coup ou bien reste supportable... si je coupe tout de suite, il est probable que je ne retenterai jamais cette expérience et il est vrai que, en dehors des petites gênes évoquées, il y a des sensations toutes particulières qui me plaisent bien dans l'instant.

 

 

Après avoir essayé mon nouveau peigne, je me rends compte que c'est déjà l'ensemble de la lèvre supérieure qui est recouverte mais je ne souhaite toucher à rien pour l'instant.

 

 

A l'occasion de mon anniversaire, ma femme m'a offert une séance de rasage traditionnel chez un coiffeur-barbier. Je vais voir si je peux convertir mon coupon sur un entretien de la barbe et tenter de prendre une décision en fonction de ce qu'on me conseillera le moment venu (début septembre ?).

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Oui tu as raison, il faut que tu te fasses ton propre avis.

 

 

N'hésite pas à aller discuter avec le barbier pour prendre ta décision, un avis de professionnel qui verra ta moustache en réel pourra te conseiller.

Link to comment
Share on other sites

 

Merci, les gars, pour vos différents retours. C'est bien intéressant de recevoir le point de vue de chacun et se faire une idée...

 

 

Oui, j'ai bien envie de chercher un peu la limite et voir jusqu'où ça vaut le coup ou bien reste supportable... si je coupe tout de suite, il est probable que je ne retenterai jamais cette expérience et il est vrai que, en dehors des petites gênes évoquées, il y a des sensations toutes particulières qui me plaisent bien dans l'instant.

 

 

Après avoir essayé mon nouveau peigne, je me rends compte que c'est déjà l'ensemble de la lèvre supérieure qui est recouverte mais je ne souhaite toucher à rien pour l'instant.

 

 

A l'occasion de mon anniversaire, ma femme m'a offert une séance de rasage traditionnel chez un coiffeur-barbier. Je vais voir si je peux convertir mon coupon sur un entretien de la barbe et tenter de prendre une décision en fonction de ce qu'on me conseillera le moment venu (début septembre ?).

 

 

Bon choix ;)  

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.